Enquêtes en cours

- Enquêtes et recueil de données régionales au sein du Réseau
- Enquêtes nationales auxquelles participe le Réseau

Les enquêtes ad hoc en cours

  • Enquête auprès des 23 maternités de la région sur la prise en charge de la grande vulnérabilité/précarité

Cette enquête a deux objectifs : 

Réaliser et partager un état des lieux sur l’organisation des prises en charge  des femmes enceintes en situation de grande vulnérabilité et précarité dans le  réseau de périnatalité en 2017

Connaître les besoins éventuels de chaque maternité pour faciliter le parcours de soins de ces femmes

  • Etudes d’élèves sage-femmes en collaboration avec le réseau  : 

    • La plagiocéphalie positionnelle : connaissances de parents, influence sur leurs pratiques de couchage ? (Perrine SALLIOT)
    • Dystocie des épaules : impact de la formation par simulation du réseau sécurité naissance sur le sentiment d’estime personnelle et étude du vécu au CHU de Nantes (Flavie LAIDIN)
    • Sommeil partagé : Enquête sur les connaissances et pratiques des parents de Pays de la Loire (Laure DEMOULIN)

Les enquêtes annuelles

Les enquêtes nationales

  • Etude EPIPAGE 2, coordonnée par l’INSERM

Chaque année en France, plus de 10 000 enfants naissent grands prématurés.

L’étude Epipage 2 (étude épidémiologique sur les petits âges gestationnels) permettra de recueillir des informations sur la grossesse, l’accouchement et la prise en charge immédiate des enfants nés avant la fin du 7e mois de grossesse ou au début du 8e mois. Un suivi sera effectué jusqu’à l’âge de 11-12 ans, pour connaître leur devenir en termes de santé et de développement.

Cette étude constituera une aide précieuse aux équipes médicales pour la prise en charge et le suivi des enfants et permettra une meilleure information des familles.

Elle participera également à l’amélioration des connaissances sur les facteurs qui influencent la santé, la croissance et le développement de ces enfants.

Objectifs de l’étude Epipage 2

  • Mieux connaître le devenir des enfants grands prématurés et de leurs familles.
  • Evaluer les effets de l’organisation des soins et des pratiques médicales sur la santé et le développement des enfants prématurés.
  • Evaluer les besoins de prise en charge spécifiques pendant l’enfance.
  • Mieux connaître les parcours des familles et les questions éthiques posées par la prise en charge des enfants extrêmement prématurés au moment de la naissance et en soins intensifs.
  • Améliorer les connaissances sur les causes et les conséquences de la prématurité :
  • En étudiant la valeur pronostique des anomalies cérébrales sur le développement neurologique et les troubles des fonctions cognitives.
  • En analysant l’impact des apports nutritionnels et des anomalies de l’installation de la flore intestinale sur la santé et le développement des enfants.
  • En recherchant des marqueurs biologiques des complications en relation avec la prématurité.

L’étude permettra de suivre plus de 4 000 enfants prématurés jusqu’à l’âge de 11-12 ans. Pour les besoins de cette recherche, un groupe témoin de 1 000 enfants nés à terme servira de référence sur les indicateurs de santé et de développement. Il sera constitué à partir de la cohorte Elfe (Etude Longitudinale Française depuis l’Enfance) a débuté en 2011.

Partager cette page sur :