Vigilance

- Déclaration des Evènements indésirables graves au Réseau
- Définition de la pharmacovigilance, rôle et coordonnées des services de pharmacovigilance

Evènements indésirables graves

Rapport d’analyse des EIG reçus au Réseau en 2015

Résultats_Analyse_EIG_2015

 

Comment déclarer au Réseau ?  Fiche de déclaration EIG 2017

Pharmacovigilance

En France, « La pharmacovigilance a pour objet la surveillance du risque d’effet indésirable résultant de l’utilisation des médicaments et produits à usage humain » (article R. 5121-150 du code de la santé publique).

Elle vise à garantir la sécurité d’emploi des médicaments. Elle repose sur le signalement des effets indésirables par les professionnels de santé (obligation leur est faite selon le code de la santé publique de signaler tout effet indésirable médicamenteux grave ou inattendu) et les industriels.

En périnatalité, le rôle des centres de pharmacovigilance est d’aider les professionnels à évaluer les éventuelles conséquences des prescriptions aux femmes enceintes et aux mères qui allaitent leur nouveau-nés.

Voir par exemple la présentation du Dr Chiffoleau, CHU de Nantes, du 19 septembre 2006 : «Pharmacologie des traitements psychiatriques, risque foetal et néonatal»

Coordonnées des services de Pharmacovigilance

Loire-Atlantique – Vendée

Dr Anne Chiffoleau – Centre régional de Pharmacovigilance – CHU – Institut de Biologie – 9, quai Moncousu – 49093 NANTES Cedex – Téléphone 02 40 08 40 96 – Fax 02 40 08 40 97 – mail : pharmacovigilance@chu-nantes.fr

Maine-et-Loire – Mayenne – Sarthe

Dr P. Lainé-Cessac – Centre régional de Pharmacovigilance – CHRU – 4, rue Larrey – 49033 ANGERS Cedex – Téléphone 02 41 35 45 54 – Fax 02 41 35 55 02 – mail : pharmacovigilance@chu-angers.fr

Site du Centre de Référence sur les Agents Tératogènes

logoCRAT

 

Partager cette page sur :